Direction

Curriculum vitae musical de Bernard Guye

Né le 15 juillet 1961, il commence l’étude du piano dès 6 ans. Ensuite, il chante dans plusieurs groupes de jeunes, puis entre 1984-1985, il fait partie du chœur de l’académie de musique de Detmold sous la direction du Maître Alexander Wagner, avec à la clef l’enregistrement d’un « 33 tours » (Allemagne)

Dès 1985, il chante au chœur mixte de la Coudre et assume la fonction de sous-directeur plusieurs années ;  parallèlement, il chante au chœur « Le Madrigal » du Landeron,  avant d’en reprendre la direction en 1991 pour une durée de 10 ans, connaissant alors quelques beaux succès comme la première place du concours Sommer, de même que la place de lauréat au concours des rencontres chorales suisses de Charmey. (1993)

Entre 1992 et 2000, il a suivi des cours de piano et de chant au conservatoire de Neuchâtel, ainsi que de solfège et d’harmonie en classe pré-professionnelle, puis de manière privée avec la cantatrice Monique Volery.
Il a participé à plusieurs cours de direction notamment avec Olivier Pianaro, Francis Volery, Pierre Huwiler et André Ducret.

De 1998 à 2006,  il dirige le chœur d’homme « l’Aurore » du Landeron,  et a mené au succès l’hymne à la voix (Noël 2000, 500 chanteurs) et le « chœur des Cent » (hommes, février 2004), deux grands projets cantonaux.
De plus, il est engagé chaque année de 2002 à 2008 comme chanteur à « La Sestina », (chœur spécialisé dans la musique ancienne)

En 1999 il crée l’ensemble vocal Octonote (Octuor mixte) qu’il dirige avec succès tout en y tenant le pupitre de basse 1. Dès 2010 il cède la baguette et reste à la barre comme chanteur.

Depuis 1998, il a repris la présidence de la commission de musique cantonale, (membre depuis 1993) et, suite à quelques séminaires pour expert, il est engagé à ce titre lors de la fête cantonale vaudoise en 2005 et 2009, celle Valaisanne en 2006 et 2010 de même que plusieurs girons et fêtes régionales comme celle du Bas-Vully et de Bienne.

Au printemps 2005 il est amené à donner un cours de direction fort de 11 candidats. D’autres cours de formations sont en prévision, de même que des projets d’envergure sous sa direction.

En 2006 il crée l’ensemble vocal Vox Animae (exploration d’un répertoire contemporain et complexe) qui remporte déjà en 2007 le 1er prix du concours de l’USC à Soleure, participe au projet de Kaleidoschoral comme représentant du canton de NE en 2008 à St Maurice et St Gall, puis  obtient le 1er prix ex-aequo du concours de Fribourg en 2009 et deux diplômes OR au festival international de Zwickau en 2014.

En 2009, il anime le cours de 2 jours de formation pour chefs de chœur de l’association A Cœur Joie (Suisse)

En 2008, il s’initie à la direction d’orchestre lors d’un cours d’été à Sarospatak en Hongrie sous la baguette d’Andras Farkas.

L’expérience du Chœur du Van (suite du chœur des 100) se poursuit sous sa direction en 2005, 2008, 2010, 2013 et 2016 avec des pièces d’envergures comme les Vèpres de Rachmaninov, Totus Tuus de Gorecki, des motets de Mendelssohn, Stabat Mater de Rheinberger avec orchestre et Nunc Dimitis de Arvo Pärt, O Lord de Chesnokov ou encore O magnum Mysterium et chanson éloignée de Lauridsen ou des pièces modernes de Ola Gjeilo.
L’hymne à la voix (pièces de Noël avec 400-500 chanteurs) est reconduit sous sa direction en 2010, alors qu’il est nommé chef-expert par les instances de l’USC et appelé à œuvrer comme expert au concours international de chœurs de jeunes en mars 2011 à St-Petersbourg.

Cette même année, il est appelé comme jury de plusieurs fêtes cantonales et girons. (cf feuille des expertises)

Depuis 2010, il est nommé jury en chef pour la Suisse, étant le seul représentant à ce niveau de son canton.
En 2011, il crée, avec Denys Schallenberger, le choeur d’homme Acapel’HOM, redonnant ces lettres de noblesses à ce type de formation en disparition dans son canton.

De plus, il a repris la direction artistique du Festival Choral International de Neuchâtel en 2008, 2010, 2012 et 2014 avec un succès indiscutable grâce aux choix des chœurs participants de hauts niveaux et venus de tous horizons.